Les fondamentaux du Bikepacking

Bienvenue dans cet article consacré aux fondamentaux du bikepacking ! Que vous soyez un cycliste chevronné ou que vous cherchiez simplement une nouvelle façon de découvrir la nature, le bikepacking est une activité passionnante qui peut vous emmener loin des sentiers battus. Le bikepacking, c’est l’art de voyager en vélo sur des terrains variés avec tout votre équipement nécessaire pour camper et survivre en autonomie. Dans cet article, nous allons explorer les bases du bikepacking, de l’équipement à la planification de l’itinéraire, pour vous aider à vous lancer dans cette aventure à deux roues.

Types de vélos pour le bikepacking

Il existe différents types de vélos qui conviennent pour le bikepacking, selon le type de terrain que vous allez affronter et la quantité de matériel que vous prévoyez d’emporter avec vous. Voici un aperçu des types de vélos que vous pouvez utiliser pour le bikepacking :

  • Vélos de route : Les vélos de route peuvent être utilisés pour le bikepacking sur des routes pavées ou des pistes cyclables, où la surface est relativement lisse. Ils sont légers et rapides, mais leur conception ne permet pas de transporter une grande quantité d’équipement. Idéale pour vos premières expériences en bikepacking sur quelques jours.
  • Vélos de gravel : Les vélos de gravel sont polyvalents et peuvent être utilisés sur une variété de terrains, des routes pavées aux chemins de gravier. Ils ont une géométrie confortable pour les longues distances et des pneus plus larges pour une meilleure adhérence et une meilleure stabilité sur les terrains accidentés. Certain modèle sont également conçus pour transporter une quantité importante d’équipement, avec possibilité d’ajouter des sacoches sur la fourche ainsi qu’un porte bagage à l’arrière. Le vélo de gravel est donc plus polyvalent et vous permettra d’aller encore un peu plus loin dans votre aventure bikepacking.
  • VTT : Les vélos tout terrain sont robustes et conçus pour les terrains accidentés. Ils sont équipés de suspensions avant et arrière pour absorber les chocs et les vibrations et des pneus larges pour une adhérence optimale sur des terrains difficiles. Ils sont également conçus pour transporter une grande quantité d’équipement, attention tout de même, sur certain modèle les fourches avants et arrières ne permettent pas l’installation de portes bagages. Le VTT propose surtout l’avantage de pouvoir le pratiquer sur n’importe quel surface même dans des conditions très difficiles, comme la neige ou le sable.
  • Le vélo de voyage : Les vélos de voyages ou les randonneuses, sont des vélo spécialement conçu pour la pratique du bikepacking, pour la plupart il sont conçu pour des surfaces peu accidentées comme la route. Mais certain modèle peuvent être équipé de pneu large afin de le pratiquer en Gravel. Les vélos de voyages peuvent supporter de très grosses charges et sont bien souvent déjà équipé de porte bagages solides. Sur les meilleurs modèles, vous avez l’autonomie des lumières et la possibilité de recharger votre téléphone ou GPS en roulant grâce à un moyeu dynamo situé dans la roue avant. Ce type de vélo spécialement conçu pour le voyage vous permettra de parcourir de très longues distances en autonomie sur plusieurs semaines ou mois.

Il est important de choisir le type de vélo qui convient le mieux à votre itinéraire et à la quantité d’équipement que vous allez transporter. N’oubliez pas de tenir compte de votre niveau d’expérience en matière de bikepacking, de vos préférences personnelles et de votre budget lors de l’achat d’un vélo pour le bikepacking.

Equipements de bases en bikepacking

En bikepacking, il est important de transporter tout l’équipement dont vous avez besoin pour conserver un maximum de confort pendant plusieurs jours ou semaines. Voici une liste des équipements de base que vous devriez avoir lors de votre voyage de bikepacking :

  1. Sacoches de vélo : Les sacoches de vélo sont des sacs qui se fixent aux cadres, porte bagage et à la selle de votre vélo pour transporter votre équipement. Ils existent dans une grande variété de tailles et de styles pour s’adapter à différents types de vélos et de charges.
  2. Tente ou bivouac (optionnel) : Une tente ou un bivouac est essentiel pour un voyage de bikepacking. Ils vous offrent un abri pour dormir la nuit et vous protègent des éléments. Les bivouacs sont souvent plus légers et plus compacts que les tentes, mais ils offrent moins d’espace et de confort.
  3. Sac de couchage : Un sac de couchage est indispensable pour vous garder au chaud la nuit. Il en existe beaucoup à adapter en fonction de votre destination et de la saison.
  4. Réchaud et combustible : Un réchaud vous permet de cuisiner de la nourriture et de faire bouillir de l’eau pour des boissons chaudes. Le réchaud est alimenté par du gaz. Mais vous pouvez faire un feu en fonction de vos préférences et des règlementations en vigueur selon les destinations
  5. Nourriture et eau : Vous aurez besoin de suffisamment de nourriture et d’eau pour survivre pendant votre voyage. Les options de nourriture varient selon les préférences et les régimes alimentaires de chacun, mais il est important de prévoir suffisamment de calories pour maintenir votre énergie.
  6. Vêtements : Vous devriez emporter des vêtements appropriés pour les conditions météorologiques de votre voyage. Les couches légères et respirantes sont idéales pour les températures chaudes, tandis que les couches plus chaudes et isolantes sont nécessaires pour les températures froides. L’élément le plus important sera du textile imperméable.
  7. Outils et pièces de rechange : Il est important de prévoir des outils et des pièces de rechange pour réparer votre vélo en cas de problème. Des outils de base tels qu’une pompe à vélo, des chambres à air de rechange et des clés allen peuvent vous aider à résoudre de nombreux problèmes courants.
  8. Les lumières : Les lumières ne sont surtout pas à négliger. Premièrement il s’agit d’un élément pour votre visibilité et votre sécurité d’autant plus dans les zones à forte circulation. Enfin si vous rouler de nuit avoir des lumieres puissante et autonome est essentiel pour le bon déroulé de votre expérience.

Il est important de tenir compte du poids et de l’espace de votre équipement lors de la planification de votre voyage de bikepacking. Assurez-vous d’emporter suffisamment d’équipement pour rester en sécurité et confortable, mais n’emportez pas trop de choses pour éviter un poids excessif sur votre vélo.

Stratégie de Planification

La planification d’un voyage de bikepacking est essentielle pour s’assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour voyager en autonomie en toute sécurité et confort. Voici une stratégie de planification en bikepacking en cinq étapes :

  1. Planifiez votre itinéraire : Vous devriez planifier votre itinéraire en tenant compte de la durée de votre voyage, de la distance que vous souhaitez parcourir chaque jour et des conditions météorologiques de votre destination. Assurez-vous de prévoir suffisamment de temps pour les arrêts et les imprévus. Il existe plusieurs applications pour tracer votre trajets selon vos préférences tels que kommoot et oppenrunner
  2. Évaluez votre équipement : Évaluez votre équipement et assurez-vous que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour votre voyage. Vérifiez que votre équipement est en bon état de fonctionnement et que vous avez suffisamment de nourriture et d’eau pour votre voyage. La meilleur chose à faire est de préparer un ckeck liste 📝
  3. Choisissez votre vélo : Choisissez le type de vélo qui convient le mieux à votre itinéraire et à la quantité d’équipement que vous allez transporter. Assurez-vous que votre vélo est en bon état de fonctionnement et que vous avez des pièces de rechange et des outils pour les réparations.
  4. Préparez vos sacoches de vélo : Préparez vos sacoches de vélo en organisant votre équipement en fonction de la fréquence d’utilisation et de la commodité d’accès. Placez les articles lourds et volumineux près du centre du vélo pour un meilleur équilibre et rangez les objets de valeur et les objets fragiles dans des endroits sûrs.
  5. Testez votre équipement : Testez votre équipement avant votre voyage pour vous assurer qu’il fonctionne correctement et que vous êtes à l’aise avec son utilisation. Faites un court voyage d’essai pour ajuster votre équipement et vous familiariser avec son utilisation.

En suivant ces étapes de planification en bikepacking, vous pouvez vous assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour un voyage en autonomie en toute sécurité et confort.

Conseils pour débuter le bikepacking

Voici quelques fondamentaux du bikepacking qui peuvent vous aider à vous lancer :

  1. Commencez petit : Il est important de commencer avec un voyage de bikepacking plus court pour vous familiariser avec les équipements et les compétences nécessaires pour un voyage en autonomie. Vous pouvez commencer par une nuitée à l’hôtel puis en autonomie pour vous entraîner à faire votre propre cuisine et à vous installer dans un campement.
  2. Faites une liste de vérification : Faites une liste de vérification de tous les équipements et fournitures nécessaires pour votre voyage en bikepacking et assurez-vous de les vérifier avant votre départ.
  3. Voyagez léger : Voyagez avec un équipement minimal pour éviter de surcharger votre vélo et faciliter votre voyage. Choisissez des équipements légers et polyvalents qui peuvent être utilisés pour différentes situations.
  4. Faites attention à votre alimentation : Planifiez soigneusement votre alimentation et apportez suffisamment de nourriture et d’eau pour votre voyage. Ne négligez pas l’alimentation car c’est la clé de la réussite de votre voyage. Pour vous aider retrouver notre article dédier à l’alimentation en bikepacking : Comment s’alimenter en bikepacking
  5. Soyez préparé pour les conditions météorologiques : Assurez-vous de vérifier les conditions météorologiques avant votre départ et apportez des vêtements appropriés pour les températures et les conditions météorologiques prévues. Une des priorité sera les vêtements imperméable et du change. Notre comparatifs des veste de pluie : Choisir sa veste de pluie en bikepacking
  6. Dormez suffisamment : Surtout si vous partez sur plusieurs nuits. Pour un voyage de courte durée (1 à 2 nuits maximum) négligez le sommeil ne sera pas significatif sur votre voyage. Mais négligez sur plusieurs jours la difficulté ce fera sentir … Mon conseil dormez suffisamment la nuit et n’hésitez pas à faire des courtes siestes dans vos journées. Ne négligez pas le confort avec un bon matelas : Notre sélection de matelas

En suivant ces conseils, vous pouvez commencer à vous familiariser avec le monde du bikepacking et profiter de cette expérience unique de voyage en autonomie à vélo.

One Comment, RSS

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*