Comment s’alimenter en bikepacking

Pour choisir votre réchaud à gaz : Les meilleurs réchauds à gaz pour le bikepacking et le trekking : comparaison et avis – EnduranceClub

L’importance de l’alimentation durant votre séjour en bikepacking

L’alimentation est un aspect très important du bikepacking, car c’est ce qui vous permet de maintenir votre niveau d’énergie et de rester en bonne santé pendant votre voyage. Il est important de consommer suffisamment de calories et de nutriments pour soutenir les activités physiques intensives que vous effectuerez pendant votre voyage à vélo.

Il est recommandé de consommer une alimentation équilibrée composée de protéines, de glucides et de graisses saines pour maintenir un niveau d’énergie stable tout au long de la journée. Il est également important de boire suffisamment d’eau pour rester hydraté, en particulier lorsque vous vous exposez à des conditions météorologiques extrêmes.

Les questions à se poser

Lorsque vous préparez votre alimentation pour un voyage à vélo, il est important de se poser les bonnes questions :

  • Quelle est la durée de votre voyage ?
  • Quel est votre parcours, passez vous souvent par des villes ?
  • Mangez vous chaud ou froid ?
  • Quelles sont vos préférences alimentaires ?

A partir de là, vous aurez une base pour choisir votre matériel et votre nourriture.

Si vous mangez chaud et en autonomie par exemple, il faudra prévoir un réchaud à gaz, de quoi cuisiner, ainsi que des aliments conservables comme une boite de conserve ou de la nourriture lyophilisée.

Quel type d’aliments consommer : Comment s’alimenter en bikepacking ?

  • Les sucres :

Bien que le bikepacking se pratique généralement dans une allure modérée le sucre reste votre carburant principal. Il sera donc primordial dans le choix de vos aliments. Préférez des sources de sucre à indice glycémique bas lors de vos repas, comme des flocons d’avoine, du pain, des pates … Ne négligez pas les sources de sucre plus rapide comme des barres énergétiques, des compotes ou des fruits qui peuvent vous sauver la mise en cas de fringale ou dans les moments difficiles.

  • Les graisses :

Les graisses font également parties intégrante de votre alimentation en bikepacking et ne sont pas à négliger. Parmi les plus riches et les plus faciles à transporter les noix sont un excellent choix pour le bikepacking. Les avocats et les huiles sont aussi d’excellentes sources de graisse.

  • Les protéines :

Les protéines, sont un indispensable si vous voulez tenir dans la durée de votre voyage. Elles vous permettront de mieux récupérer de vos journées de vélo. La viandes, les légumineuses, les graines et les noix encore une fois sont de bonnes sources de protéine. En autonomie des viandes sèches comme la viande de grison se conserve très bien.

Pendant les fortes chaleurs, il est également important de consommer plus de sel qu’à la normal car les pertes induites par la transpiration sont plus conséquentes. Les chips sont une très bonne source de sel !

Vous l’aurez compris une alimentation riche et équilibrée est la clé de la réussite de votre projet de bikepacking.

Il est également important de boire une quantité d’eau suffisante tout au long de votre voyage.

La gestion de l’eau

La gestion de l’eau est un point extrêmement important en bikepacking. Voici quelques conseils pour optimiser votre gestion de l’eau. Pour bien s’alimenter en bikepacking, il faut avant tout bien s’hydrater !

1- Assurez vous de partir avec une quantité d’eau suffisante. (2 bidons de 500ml au grand minimum)

2- Planifiez vos ravitaillements (si possible)

3- Privilégier des gourdes métalliques aux bouteilles ou gourdes plastiques (qui sont plus sensibles aux intoxications via le soleil notamment).

4 – Prévoir des solutions de purifications de l’eau comme des pastilles surtout dans le cas ou vous partez en total autonomie.

Sachez que si vous passez dans des villes ou des petits villages le cimetière possède dans 95% des cas une source d’eau potable.

La préparation

Lorsque vous préparez votre alimentation pour un voyage à vélo, il est important de tenir compte de la durée et de la distance de votre voyage, ainsi que de vos préférences alimentaires personnelles et de tout besoin alimentaire spécifique que vous pourriez avoir. Il peut être utile de prévoir des aliments faciles à préparer et à transporter, tels que des barres énergétiques, des fruits secs, des noix et des boissons énergisantes, en plus de vos repas de base.

En fin de compte, l’alimentation est un élément clé de la préparation et de la réussite de votre voyage à vélo, alors assurez vous de consacrer suffisamment de temps à la planification et à la préparation de votre alimentation pour assurer un voyage en toute sécurité et agréable. Pour bien s’alimenter en bikepacking il faut bien se préparer !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*